Figures du récit : le figurant et le témoin constituent, dans ce projet, des figures de passage à travers réel, réalité et fiction, par l’entreprise de fictionnalisation et parfois de désubjectivation, de dépersonnalisation d’eux-mêmes qu’ils accomplissent par leur entrée dans le récit – le film ou le témoignage – que ce soit le leur propre (le témoin) ou celui d’un d’autre (le figurant). Les implications du figurant et du témoin dans le récit se manifestent à des niveaux différents, voire contraires : le figurant, sans voix, donne son corps (sa présence indifférente) à la construction de la crédibilité du récit cinématographique ; le témoin, sans image, donne son corps (la non-indifférence et la différence de sa présence) et sa voix (la fiction de sa voix singulière) à la construction de la crédibilité du récit de témoignage. L’inversion de leurs rôles constitue l’arrière-plan du projet.

lire plus

Siahi-Lashgar, Khodahafeze

Christiane Cavallin-Carlut

Haut de page